Coup de gueule de Samuel Eto'o après la courte victoire du Cameroun face au Burundi

camer-sport.com : Olivier Berhuse vendredi 10 juin 2022 07:42 536

CAMEROUN :: Coup de gueule de Samuel Eto'o après la courte victoire du Cameroun face au Burundi :: CAMEROON

Le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Samuel Eto’o Fils, était dans les vestiaires des Lions indomptables après la victoire 1-0, contre le Burundi, à Dar Es Salam, pour le compte des éliminatoires de la CAN 2023.

"Je ne suis pas content. Je ne suis pas content, du tout. Vous représentez l'équipe nationale du Cameroun. Je me fous de qui il y a en face de vous, vous devez faire le job. J'ai pleuré pendant des années parce que je manquais mes Coupes du monde, mais je sais quel problème j'avais. Ca ne va pas se passer tant que je suis président. J'ai pris cette présidence pour changer les choses. Et les places seront chères je vous le dit. Personne n'a sa place assurée dans cette équipe.

Vous devez faire votre job. Celui qui veut venir porter le maillot de l'équipe nationale du Cameroun, il fait son job quand il est dans cette équipe, sinon il ne vient pas et je serai content, je jouerai avec des enfants. J'ai été assis là 26 ans comme vous, je sais ce que vous pensez. Vous vous dites "c'est un salaud". Mais j'ai été le meilleur, étant assis là. Et je sais pourquoi j'ai raté. Et aujourd'hui je suis président.

Je vais tout vous donner, même ma vie pour que vous soyez dans les meilleures conditions. Même ma vie ! Et je vais me bagarrer avec tout le monde pour vous mettre dans les meilleures conditions. Mais quand on vient, c'est le Cameroun les gars. Le Cameroun, pour moi, il n'y a rien de plus beau. Je donnerai ma vie pour mon pays. Il n'y a rien de plus beau", a notamment déclaré Samuel Eto'o.

Qualifié pour la prochaine Coupe du monde 2022 (21 novembre - 18 décembre), le Cameroun espère, comme l'a scandé Samuel Eto'o il y a quelques heures, aller loin dans la compétition. Il faudra d'abord se défaire de la Suisse, de la Serbie et du Brésil, ses trois adversaires en poules" a dit Samuel Eto’o Fils.