Le Sénégal, champion d’Afrique a les coudées franches

Camer-sport.com : la rédaction avec cafonline mercredi 20 avril 2022 14:21 380

SÉNÉGAL :: Le Sénégal, champion d’Afrique a les coudées franches :: SENEGAL

Logé dans le groupe L avec le Bénin, le Mozambique et le Rwanda, trois équipes absentes de la phase finale de la CAN TotalEnergies 2021, on ne peut pas dire que le Sénégal a tiré le plus difficile.

S’il est toujours important de respecter ses adversaires surtout sur le continent, le champion d’Afrique en titre et futur mondialiste, a hérité d’une poule plus que jouable.

En plus d’avoir raté la grande fête du football africain où le Sénégal a remporté son premier titre de champion d’Afrique, l’équipe sénégalaise ira avec un préjugé favorable face à des adversaires qu’il a battus dans un passé pas si lointain.

En Egypte, Idrissa Gana Gueye a marqué le but (1-0) qui a scellé l’élimination des Ecureuils en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, le Mozambique a été battu 2-0 à Dakar lors des éliminatoires de la CAN 2008, le Rwanda a été défait (2-0) chez lui par le Sénégal en amical en mai 2016.

Donc, tout est réuni à l’exception de l’incertitude du sport pour que les Lions puissent se battre pour leur titre à la phase finale de Côte d’Ivoire 2023.

Amara Traoré, ancien sélectionneur et responsable de la Haute Performance à la Fédération sénégalaise de football :

‘’Dans cette poule, le Sénégal doit faire respecter son standing de champion d’Afrique et futur mondialiste. Cela passe par un respect aux adversaires dans un premier temps et engager les éliminatoires en se mettant dans le manteau du champion d’Afrique. Le Sénégal sera l’équipe à battre mais il reste sur une bonne dynamique avec le titre continental et la qualification à la Coupe du monde. Et le Sénégal a les moyens de pouvoir au pire des cas, de faire partie des deux sélections qualifiées dans ce groupe. Le football, c’est le domaine de l’incertitude mais les Lions ont appris que les matchs sur le continent ne se gagnent pas sur le papier. Ils ont démontré qu’ils savent faire le dos rond et aller chercher les victoires. Et imposer la nouvelle hiérarchie dans le football africain’’.