Football féminin : La ligue d’égalité réalise des rêves

camer-sport.com : Léandre Ndzié mercredi 20 avril 2022 09:21 286

CAMEROUN :: Football féminin : La ligue d’égalité réalise des rêves :: CAMEROON

Initiative de la Liga et de l’ONG PETRICHOR, la LIGUE D’EGALITE qui est sa première édition fait des heureux. Le football féminin en général et le football jeune en particulier ont longtemps été lesés au détriment du football masculin. Au Cameroun, jouer au foot chez les femmes était une utopie surtout lorsqu’on n’a moins de 20 ans mais aujourd’hui, c’est un rêve réalisable Desormais grâce à la ligue d’égalité. En effet, cette ligue est la résultante des différents manquements observés et Jordan CONE le cofondateur de PETRICHOR l’avait mentionné lors du lancement il y’a quelques mois dans la ville de Yaoundé. C’est donc une opportunité qui s’offre aux jeunes filles évoluant en catégories U13 et U15 d’avoir les mêmes chances que les hommes et ces jeunes filles comptent faire leur possible pour profiter au max de cette chance.

Rendu à mi-parcours, la ligue d’égalité qui a débuté en février se déroule comme prévu et se terminera au mois de MAI comme initialement prévu. Le bilan pour cette première phase est le suivant. Avant, il faut noter que la ligue d’égalité c’est une compétition qui rassemble les catégories U13 et U15 de cinq équipes. Après six matches joués, dans la catégorie U15, Elite occupe la première place avec 15pts suivi de GRENN C 13pts. En troisième position arrive SOCIAL avec 7pts, en 4e position on T7 qui compte 6pts et REGINA ferme la marche avec 0pt.

En catégorie U13, SOCIAL est premier avec 18pts, ELITE arrive en seconde position avec 12pts, T7 est troisième avec 6pts, GREEN C quatrième avec 6pts et REGINA dernier avec 0pt.

Une première édition appréciée

Cette première édition de la ligue d’égalité est déjà très bien appréciée par tous et promet encore plusieurs surprises. Les jeunes joueuses arrivent à s’épanouir et à faire de belles choses et remercient la Liga et PETRICHOR pour cette opportunité qui leur est accordée. TIWA MELONG Lys Fraîche, joueuse de GREEN CITY se dit prête à saisir cette grosse opportunité : « Pour moi le championnat de la liga ouvre beaucoup de portes aux jeunes talentueux du football et ça nous permet d’étaler notre talent aux yeux des spectateurs et de nos familles ». a-t-elle déclaré. Sa coéquipière OSSELE Damaris Flore félicite la liga pour son organisation : « Sur le plan organisationnel la liga a réussi son pari. Réussir à habiller et équiper autant d’équipes comme ils l’ont fait n’est pas facile et cette ligue permet aux joueuses que nous sommes de jauger notre niveau personnel et aux coachs de jauger le niveau réel de son équipe. ».

Ce championnat permet aux jeunes filles de croire de plus en plus en leurs rêves de devenir footballeuses professionnelles. « Depuis lors les enfants de notre équipe sont très fières et rêvent toutes de devenir des futures grandes stars grâce à la ligue d’égalité. Elles sont devenues différentes… » déclarait TSCHEKO BATTOKOK le coach de SOCIAL DU MBAM.

On en est qu’à la première édition qui est une édition d’expérimentation en quelque sorte. Ainsi dit, lors des prochaines éditions toutes les attentes si elles existent encore seront comblées et le football féminin rayonnera comme jamais. Donc ce travail réalisé par PETRICHOR et la Liga est à saluer…