Can TotalEnergies 2021: Le Sénégal est en finale

camer-sport.com : Synthèses de Berhuse Olivier mercredi 2 février 2022 22:16 1013

AFRIQUE :: Can TotalEnergies 2021: Le Sénégal est en finale :: AFRICA

Le Sénégal disputera sa deuxième finale de la CAN consécutive. Les Lions ont brillament dominé le Burkina Faso , mercredi à Yaoundé, grâce à des buts signés Abdou Diallo, Idrissa Gana Gueye et Sadio Mané.

Arrivé sur le tard en équipe du Sénégal, Abdou Diallo a marqué le premier but (70e) sur une action 100% charnière centrale, profitant d'une passe décisive un peu involontaire de Kalidou Koulibaly... en retourné acrobatique!

Gana Gueye a enfoncé le clou après une action décisive de Sadio Mané, qui a contourné Issoufou Dayo avant de centrer idéalement (76e).

La star de Liverpool et du Sénégal a poinçonné lui-même le billet pour la finale d'un délicieux ballon piqué sur un contre (87e), au moment où le Burkina jouait son va-tout.

Kamou Malo, le sélectionneur, venait de lancer ses "Étalons" à l'assaut, et l'excellent Blati Touré avait réduit le score... du genou, au bout d'une action initiée par Bertrand Traoré (82e).

Cette deuxième mi-temps emballante, entre les deux derniers coaches "locaux" en lice, a fait beaucoup pour la promotion de la CAN, mais c'est le Sénégalais Aliou Cissé qui retentera sa chance, après avoir perdu la finale de 2002 comme joueur (contre le Cameroun, 0-0, 3 t.a.b. à 2) et celle de 2019 (contre l'Algérie, 1-0) comme entraîneur.

Deux penalties annulés

La première période a été surtout animée par la VAR, avec deux penalties annulés.

Au premier tournant du match, le Burkina Faso a perdu son gardien, Hervé Koffi, mal retombé sur le dos après un choc violent avec Cheikhou Kouyaté (28e). Les Étalons ont cru perdre plus encore, l'arbitre avait d'abord sifflé penalty pour un coup de coude du portier.

Mais l’Éthiopien Bamlak Tessema s'est ravisé en regardant la vidéo, Koffi touchant le ballon en premier. Le gardien est sorti sur une civière, remplacé par Farid Ouedraogo, qui avait déjà joué le troisième match de poules contre l’Éthiopie (1-1).

Juste avant la pause, l'arbitre à la foulée de gazelle a sifflé un autre penalty pour une main d'Edmond Tapsoba (45e+8), mais un retour devant l'écran a montré que le ballon touchait le flanc du défenseur, qui a été doublement soulagé: Tessema a aussi annulé le carton jaune qui l'aurait privé d'une finale en cas de victoire.

Puisque la VAR a beaucoup tourné, elle aurait peut-être pu revoir ce pied en retard d'Issa Kaboré sur Sadio Mané dans la surface (42e)...

C'est mieux pour le football que le match se soit décidé sur des actions. Discipliné, bien organisé, le Burkina a longtemps gêné son adversaire, procédant par attaques très rapides, portées par la vitesse de son capitaine Bertrand Traoré, de retour après avoir manqué le quart de finale pour des ennuis musculaires.

Kalidou Koulibaly a souffert face à Hassan Bandé, qui a poussé Édouard Mendy a un bel arrêt sur une frappe à angle fermé (39e). En revanche son retour sur Bertrand Traoré, un peu passif sur le coup, a sauvé le Sénégal (56e) qui s'est peu à peu imposé physiquement.

Troisième star du Sénégal avec le goal et le capitaine, Sadio Mané a labouré son côté droit et récolté la plus belle occasion de la première période, une frappe contrée par Farid Ouedraogo (45e+6). Mais c'est bien la star qui a scellé le match, avec son troisième but de la compétition. Plus qu'une marche pour Mané et ses Lions