CAN 2021 : DANS LE VESTIAIRE DES GROUPES A ET B

L'Observateur : W. Harold Alex Kaboré, Abdoulaye Diallo (stagiaire) samedi 8 janvier 2022 14:17 305

AFRIQUE :: CAN 2021 : DANS LE VESTIAIRE DES GROUPES A ET B :: AFRICA

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021 se jouera du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun. Le pays hôte est le favori du groupe ‘’A’’, mais attention au Burkina Faso, cet habitué des compétitions africaines ! L’Éthiopie et le Cap-Vert complètent cette poule. Dans le carré ‘’B’’, le Sénégal va évoluer face à la Guinée, au Malawi et au Zimbabwe.

Fort de sa récente qualification pour les barrages de la Coupe du monde grâce à sa victoire sur la Côte d'Ivoire lors du match décisif, le Cameroun va aborder cette édition de la CAN, la tête sur les épaules. Vainqueurs à cinq reprises de la compétition continentale, la dernière fois en 2017, les Lions indomptables sont des habitués de la compétition. A en croire le sélectionneur portugais Antonio Conceiçao, l'objectif du Cameroun, c’est d'arriver au moins en finale.

Pour relever ce défi, les Camerounais devront sortir de la poule ‘’A’’ après avoir affronté le Burkina Faso, l'Ethiopie et le Cap-Vert. Les Etalons apparaissent comme l'adversaire le plus redoutable des Lions. Finalistes en 2013, demi-finalistes en 2017, les hommes de Kamou Malo sont capables de faire la différence. Avec des internationaux comme Edmond Tapsoba, Issoufou Dayo, Issa Kaboré ou encore Bertrand Traoré, l’équipe burkinabè possède de nombreux atouts. Cependant, l’inconstance du 11 national au plus haut niveau peut lui jouer des tours. On se rappelle que les Etalons n’étaient pas parvenus à se qualifier pour la dernière édition en Egypte.

L'Ethiopie parviendra-t-elle aux huitièmes de finale ? Dans tous les cas, les Walya vont disputer leur première CAN, eux qui n'ont jamais passé le premier tour depuis 1968. Les joueurs éthiopiens, qui jouent essentiellement dans le championnat local, devront se battre afin de donner un peu de sourire à leur pays déchiré par la guerre civile. Enfin pour les Requins bleus, l'objectif sera sans doute de jouer une fois de plus les trouble-fêtes. En 2013, le Cap-Vert avait créé la surprise, faut-il le rappeler, en se qualifiant pour les quarts de finale de la compétition lors de sa première participation. Si l'équipe de l'archipel n'a plus réalisé une telle performance depuis, elle s'est tout de même bien développée, au point de se qualifier de nouveau de 2015 et de passer tout proche de la qualification en 2017 et en 2019. Récemment, le Cap-Vert a même failli se qualifier pour les barrages du mondial 2022, ne perdant finalement ce droit que lors du dernier match de poule face au Nigeria.

Groupe B

Finalistes face à l'Algérie en 2019, les Sénégalais font partie des équipes favorites logées dans le groupe B (la Guinée, le Malawi et le Zimbabwe). Parfois critiqué pour son manque d'ambition tactique, le sélectionneur Aliou Cissé est attendu, ainsi que ses joueurs. Malgré un bilan plus que positif depuis son arrivée à la tête des Lions de la Téranga en 2015, l'ancien international n'a toujours pas remporté de trophée avec sa formation qui est pourtant composée de grands noms comme Sadio Mané, Kalidou Koulibaly, Edouard Mendy ou encore Idrissa Gueye. Vu que la majorité de l'équipe sénégalaise approche la trentaine, ce rendez-vous du Cameroun pourrait être celui de la dernière chance.

La Guinée, selon certains observateurs, est l'équipe la mieux préparée pour se qualifier aux côtés du Sénégal. Le sélectionneur guinéen, Kaba Diawara, peut compter sur Naby Keita, sociétaire de Liverpool. Il a aussi misé sur la jeunesse en convoquant des joueurs comme Ilaix Moriba, tout jeune milieu de 18 ans qui évolue au RB Leipzig. Par contre, l'entraîneur du Syli National a décidé de se passer des services de Mady Camara, pourtant pilier de l'Olympiakos.

Le Zimbabwe, lui, va chercher à sortir des poules pour la première fois de son histoire. En 2019, l'équipe n'a pu engranger qu'un point. L'entraîneur Norman Mapeza, qui assure l'intérim pour la 4e fois de sa carrière, devra faire sans le meilleur joueur du pays, Khama Billiat, qui a pris sa retraite en novembre 2021.

Le Malawi participe pour la troisième fois de son histoire, la première remontant à 2010. L'équipe a enregistré quatre défaites de rang lors des qualifications à la Coupe du monde 2022.

Pour se qualifier pour la phase à élimination directe, il faut terminer dans les deux premiers où faire partie des meilleurs troisièmes. Les différents matchs vont se jouer dans sept stades et six villes de ce pays d'Afrique centrale.