Amunike : "L’Algérie est favorite mais je ne peux prédire qui va gagner"

source : cafonline vendredi 7 janvier 2022 13:21 230

ALGÉRIE :: Amunike : "L’Algérie est favorite mais je ne peux prédire qui va gagner" :: ALGERIA

Vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations 1994 avec les Super Eagles du Nigeria, Emmanuel Amunike qui a dirigé la Tanzanie à la CAN 2019 en Egypte, évoque les chances des uns et des autres lors de cette édition qui aura lieu au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022.

CAFOnline.com : Quelles sont vos attentes pour cette édition de la CAN TotalEnergies ?

Amunike : J’attends qu’elle soit meilleure que l’édition précédente. En 2019, nous avons joué la première fois Coupe d’Afrique des Nations (CAN) avec 24 équipes, ce sera la deuxième fois et nous avons vu de nouveaux arrivants comme la Gambie, les Comores. Cela montre que les gens travaillent et que le football africain progresse. Et la CAN, c’est un tournoi regardé et suivi dans le monde entier. C’est pourquoi cette édition malgré les difficultés que pose la pandémie de la Covid-19 doit se hisser vers les standards internationaux. L’Afrique doit montrer à cette compétition que sa compétition phare fait des pas de géants. Nous allons découvrir de nouvelles stars. Je suis très positif.

Quels sont les favoris à votre avis ?

L’Algérie est l’équipe championne en titre, oui, c’est le favori, il y aura le Sénégal une équipe très costaud, le pays hôte, le Cameroun, l’Egypte, le Nigeria, le Maroc, la Tunisie. Il sera très difficile de prédire qui va gagner le titre parce que nous avons tellement de belles équipes ici. Il y a de gros changement dans le football africain, des joueurs de dimension mondiale, c’est prometteur. En Europe, aujourd’hui, les footballeurs africains jouent les premiers rôles dans leurs clubs qui évoluent dans les top clubs dans le monde. Et cela doit se refléter à travers cette compétition.

Toutefois malgré les progrès les équipes africaines sont sorties au premier tour en Russie, quel est le problème ?

Nous sommes obligés d’attendre pour avoir une idée sur nos prochains représentants à Qatar 2022. De toute façon, nous devons apprendre de nos erreurs du passé, celles commises en Russie. Nous n’étions pas très loin mais il a manqué des choses à nos représentants. Pour nous, ce n’était pas la qualité de nos joueurs qui posait problème mais nous avons peiné à trouver des solutions tactiques aux équations posées par nos adversaires. L’essentiel, c’est d’avoir retenu les leçons et essayer d’aller de l’avant la prochaine fois.

Et cette édition de la CAN sera -t- elle une belle préparation pour les candidats à Qatar 2022 ?

C’est clair que les équipes présentes ici auront un certain avantage, une belle opportunité même si les play-offs et la Coupe d’Afrique des nations n’ont rien à voir. Mais ce qui est certain, il y aura de la matière, de l’opposition nécessaire pour se préparer aux deux prochaines rencontres éliminatoires de la Coupe du monde. Les équipes présentes au Cameroun sont de grandes qualités et je vous avais dit que personnellement je ne peux prédire le futur vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations tellement les sélections présentes ont de la qualité. Avec cette phase finale, les équipes sauront à quel niveau, elles peuvent se situer et avoir une idée de ce qui leur reste à faire. En termes de préparation, on ne peut avoir mieux.

Quid du Nigeria dans cette CAN 2021 ?

Oui nous aurions aimé voir ici des joueurs comme (Victor) Oshimen qui fait de très belles choses en Italie, dans un championnat très relevé. Mais le plus important dans la vie, c’est la santé et nous allons prier pour qu’il retrouve très vite la santé. Il jouera d’autres tournois pour son pays et certainement les play-offs des éliminatoires de la Coupe du monde. Oshimen est un jeune footballeur mais il fait partie du présent et de l’avenir du football nigérian, africain et mondial. C’est dommage de ne pas le voir à la CAN TotalEnergies mais ce n’est que partie remise. Malgré tout, les joueurs qui ont été retenus ont beaucoup de qualité. Le Nigeria va défendre crânement ses chances à cette compétition.