Racing Fc de Bafoussam: Des recrutements annoncés au sein du club

Le Jour : Propos recueillis par Aurélien Kanouo mercredi 20 octobre 2021 10:50 812

CAMEROUN :: Racing Fc de Bafoussam: Des recrutements annoncés au sein du club :: CAMEROON

Le club a lancé sa saison sportive en Elite one à travers des séances d’entraînements qui aboutiront à l’enrôlement des nouveaux joueurs dans les prochains jours.

Contrairement à la rumeur annonçant le limogeage de Bernard Fotso, à la tête du staff technique de Racing Fc de Bafoussam, le coach du Tout-puissant de l’Ouest (Tpo) a repris des entraînements avec ses poulains le mardi, 12 octobre dernier au stade de la chefferie supérieure de Bafoussam. « Je suis déjà un enfant de la ville. Je peux faire ce travail et un autre technicien vient entraîner. Ça ne me dirait rien. J’aime bien Racing. Si je me suis entendu avec mon président pour commencer, même sans aucune autre forme de procédure, il sait que je suis un entraîneur qu’on ne prend pas du dos de la cuillère », a-t-il confié. Même si cette reprise s’est faite de manière timide avec seulement neuf joueurs, parmi lesquels Dimitry Fotso, latéral droit de cette équipe et appartenant à Panthère sportive du Ndé. Lors de cette première séance d’entraînement, on a pu noter la présence de Angu Jimmy, milieu défensif  en fin de contrat avec le Tpo. Selon ses déclarations, il est actuellement convoité par de nombreux clubs au regard du nombre de sollicitations. Une situation qui lui permet de s’engager dans un nouveau club. Mais avant tout, il dit être fier de jouer au sein de Racing Fc de Bafoussam.

Pour Bernard Fotso, coach de Tpo cette reprise marque simplement le début des activités sportives du club. Il va par ailleurs préciser que « Racing de Bafoussam n’a pas encore lancé le recrutement. Si un communiqué avait été envoyé pour les gars de la ville, vous aurez vu une centaine. Mais j’ai voulu d’abord causé avec les anciens, qui sont retenus avant de voir ce qu’il faut faire à l’avenir. C’était de la reprise tout simplement. Nous avons d’abord éliminé les déchets que les enfants ont accumulé pendant les congés et faire un travail foncier ». Selon ses déclarations, le club a retenu treize joueurs.

Seuls les permissionnaires n’ont pas répondu au rendezvous de l’entraîneur du Tpo. « Le recrutement de Racing est presque bouclé, parce que nous avons déjà ciblé quinze ou seize joueurs qui seront là d’ici peu, une fois que les problèmes administratifs seront bouclés. Mais nous allons ouvrir le recrutement d’ici samedi (dernier, ndlr) pour trois ou quatre places car, nous ne voulons pas léser les enfants de la ville », a-t-il dit. Depuis cette reprise, les supporters de cette équipe ne manquent pas de venir vivre des entraînements au quotidien. Ils disent être impatients de voir cette équipe sur les stades dans le cadre du championnat Elite one. Vainqueur du championnat professionnel de football Elite Two cette saison, Racing va désormais jouera en Elite one lors de la prochaine saison (2021/2022) après cinq ans en division inférieure. L’ambition du coach Bernard Fotso est de maintenir l’équipe en espérant jouer les premiers rôles lors championnat en première division.

Réactions

« Nous sommes venus lui dire aurevoir » Bonaventure Djonkep, ancien Lion Indomptable

On se sent très à l’aise. Déjà d’avoir vu un très beau stade : un joyau. Nous sommes d’autant plus fiers d’avoir rencontrés des amis et surtout Talom qui a permis aujourd’hui qu’on vienne fêter avec le lui. Je pense que c’est une très bonne chose pour Bafoussam, pour le Cameroun et pour la jeunesse de notre pays. Trouver quelqu’un qui a joué aussi longtemps que Kourichi, est un motif de satisfaction pour nous. Il a fait tout ce qu’il a pu faire pour notre football et aujourd’hui, nous sommes venus lui dire aurevoir.

« L’essentiel était ces retrouvailles » Bertin Ebwellé, ancien Lion Indomptable

C’est déjà un sentiment de joie de trouver les reflex et les camarades d’antan. Ça nous fait nous retourner en arrière de 30 à 40 ans alors qu’on a joué sur ce stade qui était une sorte de poussière. Le voir très beau aujourd’hui, je pense que la jeunesse a beaucoup de chance de pouvoir jouer véritablement au football. Mais pour nous, les retrouvailles, c’étaient l’essentiel. Il fallait que le public sache que nous vivons encore et que nous sommes toujours en bonne santé. Nous pouvons encore montrer les restes de notre vieillesse. Notre présence ici est une mission que nous nous sommes donnés d’accompagner nos frères qui veulent raccrocher officiellement. Je crois que c’est un lancement. D’ici quelques mois, on aura une série de jubilés. Tout le monde voudrait rapidement raccrocher et vaquer à d’autres occupations. Vous savez que dans le football, il y a beaucoup métiers. Les uns et les autres veulent se former rapidement. Mais c’est un plaisir d’être ici à Bafoussam.

« Honoré d’avoir partagé cette joie » Fo’o Jean-Reymond Takoukam, chef supérieur Bameka, joueur des anciennes gloires de Racing

Sentiment de joie d’avoir honoré à ce rendez-vous. Sentiment de joie d’avoir fait jouir tous ceux-là qui sont venus assister à cet événement. Je crois que le but était prévisible. J’ai l’habitude de marquer. Vous pouvez vous assurer. Il fallait que ces défenseurs se préparent, mais d’abord c’est la joie d’avoir honoré de ma présence cet événement. Un événement bien organisé avec tact. Je remercie tous ces anciens Lions qui ont accepté de venir partager cette joie avec Sylver Talom et toutes les populations de Bafoussam.