Le but d’adieux de Sylver Talom à son public

Le Jour : Aurélien Kanouo mercredi 20 octobre 2021 10:48 883

CAMEROUN :: Le but d’adieux de Sylver Talom à son public :: CAMEROON

Bafoussam. C’était lors du match de gala entre les anciens Lions Indomptables et les vieilles gloires de Racing club de Bafoussam (2-4) marquant ainsi la fin d’une série d’activités de son jubilé au stade municipal de Bamendzi.

Sylver Talom a une fois de plus marqué les esprits du public présent au stade municipal de Bamendzi le samedi, 16 octobre dernier, en inscrivant le 2ème but des anciens Lions Indomptables du Cameroun. Il a ainsi réussi a transformé le pénalty accordé par l’arbitre en un but aux arrêts de jeux. Le coup de sifflet de l’arbitre était consécutif à une faute de l’un des défenseurs de l’équipe des anciennes gloires de Racing football club de Bafoussam sur l’attaquant de la formation des anciens Lions Indomptables. C’est sur le score de 2 buts à 4 que les anciens Lions sont tombés face aux anciens de Racing. Déjà en avance sur les poulains de Nana Saleng, coachs des anciens Lions, Sylver Talom, à travers ce but, est venu réduire le score de cette 2ème rencontre sportive, programmée pour clôture une série d’activités sportives et socioculturelles dans le cadre de son jubilé d’aurevoir à son public. Bien avant, les hommes de média regroupés au sein de la section Ouest de l’Association des journalistes sportifs du Cameroun (Ajsc) ont été battus par l’équipe des Vétérans 2-0 du Cetic de Bafoussam sur le score de 2 buts à 1.

Avec ce but, Sylver Talom a ainsi fait ses adieux à ses supporters et sympathisants dans un stade de Bamendzi désormais rénové dans le cadre des préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nation (Can) TatalEnergies Cameroun 2021, prévue en janvier prochain, de la plus belle manière. L’ancien défenseur des Lions Indomptables et de Racing de Bafoussam célébrait ainsi la fin de sa carrière footballistique. Il refait ainsi surface de manière officielle le temps de ce jubilé 30 ans après avoir quitté les terrains de football à la suite d’une blessure. Un moment de rencontre avec ses anciens coéquipiers de l’équipe nationale du Cameroun et surtout de Racing football club de Bafoussam. Lui qui a fait la fierté du Tout-puissant de l’Ouest (Tpo) à la fin des années 80, en contribuant notamment aux sacres en championnat en 1989 et en coupe du Cameroun en 1990.

Pendant cette rencontre, les anciens joueurs ont pu apprécier la qualité de cette infrastructure sportive initialement présentée comme stade d’entraînement lors de la Can 2021 d’où sa rénovation par le gouvernement Cameroun devant public installé à la tribune. Certains se souviennent encore de ce « défenseur au gabarit imposant » au regard de son parcours professionnel. Selon eux, Sylver Talom constituait une véritable terreur pour les attaquants du championnat camerounais pendant la décennie 80-90. Jules Denis Onana, ancien Lion Indomptable du Cameroun, se souvient encore de son « concurrent pendant de très longues années », au moment où il participe au dernier « tacle glissé » de Sylver Talom « dans son antre faîtière de Bamendzi. Je me devais d’être là. Nous allons lui faire la fête. Je crois qu’il le mérite. Le problème que nous avons pour beaucoup d’anciens joueurs, c’est ce manque de reconnaissance ». Avec ce dernier match, Sylver Talom, dit Kourichi, fait officiellement ses adieux à son public afin de se consacrer à son nouvel emploi, à la Communauté urbaine de Bafoussam.