La Panthère sportive du Ndé s’impose devant UMS de loum

Camer-sport.com : Léandre Ndzié vendredi 9 juillet 2021 10:17 256

CAMEROUN :: La Panthère sportive du Ndé s’impose devant UMS de loum :: CAMEROON

Les jaunes et vert l’ont emporté face à une solide équipe de l’ums de Loum ce mercredi 07 juillet

La journée du mercredi 07 juillet a donné lieu à un duel âprement disputé entre la panthère sportive du Ndé et L’union des mouvements sportifs de Loum. Une rencontre qui intervient pour le compte de la 10è journée de la Poula B du championnat Élite one avec pour enjeu la troisième place de cette poule.

les hostilités ont débuté Dès le coup d’envoi de la rencontre mercredi,avec Philippe Bertin II, le capitaine de l’équipe qui montre la voie à suivre. Dès la 5è minute,Il profite d’un ballon que Camille Noah, le gardien d’Ums repousse et envoie la balle aux fonds des fillets (1-0, 5e).l’Ums de Loum. A réagir par l’entremise de jean Paul Kono qui manque de peu de reprendre un centre de Yann Christ et ne parvient pas à intercepter le ballon (11e).

A la 38è Eric Joel commet une faute grossière sur William martial ce qui donne un coup franc dangereux à la panthere. Celui ci sera parfaitement exécuté par Thibaut Nzongang qui dépose le cuir sur la tête de Patrick Bokagne qui inscrit le deuxième but pour le compte de la Panthère Sportive du Ndé (2-0, 39e). Les deux équipes sont renvoyées aux vestiaires.

Le passage aux vestiaires va se révéler bénéfique pour les joueurs de l’Ums de Loum qui présentent un autre visage. Sur une belle combinaison, Missiro Keugoue qui venait de faire son entrée soulage son équipe en réduisant la marque (2-1, 66e). La sortie hasardeuse de Herman Talla, le portier des Nzui-manto en voulant protéger le ballon afin qu’il puisse sortir vers la zone de corner, Yann Chris (Ums) le suit et gagne le combat du duel.

Il parvient à le récupérer et fait un centre dans la surface de réparation de l’adversaire. Hélas, la défense de Panthère du Ndé bien en place a vite fait de dégager le ballon pour se mettre à l’abri d’une éventuelle égalisation (76e). Les bleus s’installent dans le camp des visiteurs sans toutefois trouver le chemin de l’égalisation jusqu’à la fin du temps règlementaire et additionnel (2-1, 90+3).