Mabouang Kessack : « J’ai peur pour la CAN »

Camer-sport.com : Oswald Hermann G'nowa lundi 28 juin 2021 00:09 1016

CAMEROUN :: Mabouang Kessack : « J’ai peur pour la CAN » :: CAMEROON

Emmanuel Mabouang Kessack n’est pas tendre envers le sélectionneur Antonio Conceiçao. Il s’est dit frustré samedi suite aux performances des lions indomptables sous l’ère Conceiçao.

L’entraîneur actuel est jugé sur les seuls matchs amicaux. Ses récents résultats sont très mitigés selon Mabouang. « Nous avons espéré avec la victoire face au Nigeria (1-0, en amical disputé en Autriche). Et après on est très vite retomber dans nos travers » a déclaré l’ancien lion de la cuvée 1990.


Le meilleur buteur du Cameroun à la CAN Algérie 1990 (2 buts) fustige aussi l’attitude du portugias qui refuse de résider au Cameroun alors que son contrat le lui impose. « Celui-ci, il a fini son match (en Autriche, ndlr), il est resté là (en Europe, ndlr). La faute à qui ? A nous-même. On a des lois. On ne les applique pas. Il est renseigné que son domicile est au Cameroun. Mais est ce qu’il vit au Cameroun ? » s’est interrogé Mabouang.


À titre de comparaison, Mabouang Kessa explique que le sélectionneur champion d’Afrique 2017, Hugo Broos, suivait les sélections d’âge sur place au Cameroun.
Mabouang dit aussi ne pas être prêt à collaborer avec les sélectionneurs étrangers recrutés par le Cameroun : « Je ne pourrai pas travailler derrière un entraineur étranger. C’est impossible. Je ne peux pas accepter d’être adjoint d’un étranger. Même si c’est Mourhino je dis non. Je préfère rester dans l’administration du football ou alors être adjoint d’un camerounais que je connais, qui a ses diplômes, qui travaille, que je connais. »

L’ancien lion indomptable a cité entre autres camerounais capables de diriger la sélection des lions indomptables : Bertin Ebouélé, Rigobert Song Bahanag, Joël Epallé, François Omam Biyik et autre Bonaventure Ndjonkep.

Song Bahanag

Que pense Pélé de l’avenir de Conceiçao avec le Cameroun au moment où son bail prend fin avec la Fecafoot ? « Il renouvelle, mauvais résultat, demain il part, on dédommage. J’ai même peur pour la CAN. J’airai préféré perdre avec un camerounais que perdre avec un expatrié. »

Emmanuel Mabouang Kessack qui était l’invité d’une émission sportive sur Soleil FM, une chaîne de radio locale, ajoute : « Ça fait 5 entraîneurs que nous allons dédommager à plus de 2 milliards de Fcfa. »

Omam Biyik est le sélectionneur adjoint des lions


A 6 mois du coup d’envoi de la CAN Cameroun 2022, le pronostic de Mabouang est sans appel : « Le Cameroun ne fait pas le jeu et ça fait très peur [...] Pour une fois je suis pessimiste. La performance des lions m’inquiète. »

Boumal, un joueur de la sélection des lions indomptables

Pour rappel, Mabouang Kessack a occupé le poste d'entraîneur adjoint de l’équipe nationale de football espoir du Cameroun pendant 5ans sans jamais toucher un salaire.