Roland-Garros: Djokovic - Tsitsipas : du neuf ou 19 ?

Ecrit par : Iris Chartreau dimanche 13 juin 2021 15:05 310

FRANCE :: Roland-Garros: Djokovic - Tsitsipas : du neuf ou 19 ? :: FRANCE

Stefanos Tsitsipas défie le numéro un mondial, Novak Djokovic, en finale pour un choc générationnel ce dimanche. Le Serbe vise un deuxième sacre à Paris, le Grec un premier titre du Grand Chelem, à 22 ans.

Le défi qui attend Stefanos Tsitsipas sur le Court Philippe-Chatrier ce dimanche est immense. A 22 ans, l’athlétique Athénien fait ses grands débuts dans une finale majeure. En face, se dresse l’une des légendes du jeu, un Novak Djokovic en mission.

"Djokosmic" vise le doublé

Le numéro un mondial, champion ici en 2016, joue pour écrire encore un peu plus l’histoire du jeu. En cas de victoire, il deviendrait le premier joueur de l’ère Open -le troisième de l’histoire avec Roy Emerson et Rod Laver- a avoir remporté les quatre trophées du Grand Chelem au moins deux fois. Un exploit que Federer et Nadal ne sont pas parvenus à réaliser jusqu’à présent (une victoire à l’Open d’Australie pour l’Espagnol et un succès pour le Suisse à Roland-Garros).

Novak Djokovic est surtout lancé dans sa folle course-poursuite derrière Nadal et Federer pour le plus grand nombre de titres en Grand Chelem. Un sacre à Paris lui permettrait de passer à 19 trophées, à une simple unité de ses deux grands rivaux dans la course au record de titres en Grand Chelem. L’enjeu est énorme pour le Serbe qui a démontré, une fois encore, sa détermination et son mental hors norme lors de sa demi-finale mémorable face à Rafael Nadal. Dans un match au niveau de jeu exceptionnel, le numéro un mondial a fait tomber le roi Nadal, lui infligeant sa troisième défaite à Roland-Garros, en 108 matchs disputés.

Tsitsipas a l'étoffe d'un champion

Sur le papier, le déséquilibre est immense entre le Grec de 22 ans qui découvre la pression d’une finale de l’un des quatre plus grands tournois au monde, et Novak Djokovic qui dispute, lui, sa vingt-neuvième finale, sa sixième à Roland-Garros.

Mais, Tsitsipas ne se contente plus de son statut d’héritier annoncé du tennis. Numéro un à la race, vainqueur de deux titres cette saison dont son premier Masters 1000 à Monte-Carlo, le Grec a déjà l’étoffe d’un champion de Grand Chelem. C'est l’un des rares joueurs à avoir battu les trois "monstres" à deux reprises. Son succès en demi-finales face à Alexander Zverev, était sa vingt-deuxième de la saison sur terre battue. Ce qui fait de lui le joueur le plus victorieux sur cette surface en 2021 (devant Rafael Nadal et Federico Delbonis, tous les deux à 19 victoires).

Avec son jeu d’attaque, son explosivité et son endurance, le sixième joueur mondial a les armes dans la raquette pour faire tomber Djoko. Il a d’ailleurs bousculé le Serbe lors de leurs deux derniers affrontements sur terre battue. L’an dernier, en demi-finales, le Grec avait livré un combat épique pour remonter un handicap de deux sets à zéro, avant d’être décroché dans la cinquième manche, usé physiquement.

Les progrès effectués ces derniers mois, l’ont amené dans une autre dimension. Sûr de lui et de ses qualités, Tsitsipas a affirmé à plusieurs reprises sa détermination à bousculer la hiérarchie du tennis. Son temps est-il venu ?

Plus jeune finaliste en Grand Chelem depuis Andy Murray à l’Open d’Australie 2010, Tsitsipas peut devenir le plus jeune joueur à s’imposer à Roland-Garros depuis Rafael Nadal en 2008. Et le seul joueur avec Dominic Thiem (vainqueur à l'US Open 2020) à venir bouleverser la mainmise du "Big 3" sur les dix-huit dernières levées du Grand Chelem. Mais Djokovic, évidemment, ne l'entend pas de cette oreille....