Urgent, caf: Motsepe (président) et Seydou Bombo Njoya (comité exécutif)

Camer-sport.com : Oswald Hermann G'nowa vendredi 12 mars 2021 13:45 741

CAMEROUN :: Urgent, caf: Motsepe (président) et Seydou Bombo Njoya (comité exécutif) :: CAMEROON

Les candidats aux différentes élections mise à jour suite aux décisions du Tribunal Arbitrale du Sport sur l’éligibilité des candidats ont été tous élus par acclamation.

Le Sud-africain Patrice Motsepe a été élu, vendredi à Rabat au maroc, nouveau président de la Confédération africaine de football (CAF) pour un mandat de cinq ans.Patrice Motsepe pourra s’appuyer sur cinq vice-présidents, contre trois sous Ahmad.

Motsepe était seul en lice pour succéder au Malgache Ahmad Ahmad à la tête de la CAF, après le retrait de l’Ivoirien Jacques Anouma, du Sénégalais Augustin Senghor et du Mauritanien Ahmed Yahya.

Le Sud-africain (59 ans) est le président du club sud-africain Mamelodi Sundowns FC. Il est le premier anglophone à diriger l'instance faîtière du football sur le continent de Roger Milla.

Le président ad interim de la Fecafoot, Seydou Mbombo Njoya, a été élu membre du comité exécutif de la Caf.

Se contenter des miettes

Le Sénégalais Augustin Senghor, le Mauritanien Ahmed Yahya et l’Ivoirien Jacques Anouma, ont chacun renoncé à briguer le poste contre les postes respectifs de premier, second vice-présidents et de conseiller du futur président. 

L’interventionnisme de la Fifa

Gianni Infantino en fin « impose sa loi à l’Afrique dans les élections » comme l'avait prédit Claude Le Roy, entraîneur de football très reputé sur le continent noir.

La mise sous tutelle de la CAF en 2019 avec la présence au siège du Caire (Egypte) de la Secrétaire générale de la Fifa, la Sénégalaise Fatma Samoura, avait hérissé de nombreux membres de la Confédération.

Le patron du foot mondial avait « créé un véritable cataclysme économique et sportif en faisant élire Ahmad Ahmad », avait indiqué avant l'élection l’actuel sélectionneur du Togo, 73 ans.