CHAN 2020 : Gilberto propose la limitation d'âge à 30 ans

Camer-sport.com : La rédaction avec cafonline jeudi 4 février 2021 11:08 432

ZIMBABWE :: CHAN 2020 : Gilberto propose la limitation d'âge à 30 ans :: ZIMBABWE

L'ancien international angolais Felisberto Sebastião da Graça Amaral a salué les nombreux talents qui se sont dévoilés jusqu'à présent dans le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) Total, Cameroun 2020.

Connu sous le nom de Gilberto lorsqu'il était en activité avec Al Ahly d'Egypte ou encore le Lierse de Begique, l'ancien milieu de terrain a déclaré que malgré les défis de la COVID-19, les équipes avaient essayé de bien se préparer et avaient montré un beau football.

« Nous avons assisté à un très beau football avec des équipes s'exprimant très bien. Dans le groupe D, la Guinée et la Zambie ont fait preuve d'une grande conscience tactique et il n'est pas étonnant qu'elles aient atteint la phase à élimination directe », a ajouté Gilberto qui fait désormais partie du Groupe d'étude technique (TSG) de la CAF.

Il a ajouté que le CHAN avait un impact positif sur le football sur le continent, car c'est une compétition qui donne aux joueurs locaux une bonne plateforme pour montrer leur talent et pour avoir l'opportunité de jouer dans leurs équipes A.

En ce qui concerne le joueur qui s’est démarqué dans le groupe D, Gilberto a choisi le Guinéen Morlaye Sylla (photo). «C'est un joueur intelligent, habile, talentueux et capable de porter une équipe. Ce n'est pas par surprise qu'il a été élu Homme du match dans trois matches différents », a-t-il ajouté.

Bien qu'il se réjouisse de l'organisation du CHAN Total pendant cette période difficile de COVID-19, il a souligné qu'il était peut-être également temps d'avoir une limite d'âge égale à 30 ans pour participer au tournoi. « Nous pourrions avoir plus de joueurs U-23 et quelques joueurs seniors, mais pas au-dessus de 30 ans», a déclaré Gilberto.

À propos de son rôle au sein du Groupe d'étude technique, Gilberto a déclaré que c'était une bonne expérience. «J'ai pu apprendre de mes collègues, regarder des matchs et faire part d'incidents véridiques», a-t-il conclu.