Le CHAN Total 2020, le couronnement des rebondissements !

Camer-sport.com : La redaction avec Caf dimanche 31 janvier 2021 19:19 296

MAROC :: Le CHAN Total 2020, le couronnement des rebondissements ! :: MOROCCO

Le Cameroun se qualifie pour la première fois en demi-finale du CHAN dans son bijou architectural, le Stade de Japoma de Douala, en renversant la vapeur face à la RD Congo.

La physionomie du match est à l’image de la tonalité de cette compétition.

Japoma est une commune de Douala 3 et surtout lieu de naissance du légendaire Roger Milla.

Alors que les regards sont tournés vers Yaoundé, Limbé et Douala au Cameroun où se déroule depuis le 16 janvier dernier le CHAN Total 2020, l'occasion est propice pour faire un état du niveau global de la compétition, des infrastructures et des stades les plus chauds du tournoi.

L'élimination précoce de la Libye, sortie victorieuse en 2014 du CHAN et de quelques pays que l'on espérait voir se qualifier pour les quarts de finale, donnent l'impression que le CHAN Total 2020 est plein de surprises avec un niveau globalement élevé.

Avant l'entame des quarts de finale du CHAN Total 2020, le niveau des rencontres de groupes ont démontré que des (grosses) têtes risquent de tomber si elles ne se prennent pas au sérieux. Même s'il est toujours délicat d'identifier clairement qui est le favori dans ce CHAN 2020 et qui ne l'est pas, tentons de répondre à cette question en étudiant trois autres aspects de la compétition tels que le niveau réel du tournoi, les enceintes les plus vibrantes et les infrastructures de la compétition.
B21AVAS0170

L'élimination de la Libye ou le réveil tardif du tenant du titre, le Maroc voire les difficultés du pays hôte, le Cameroun, devant le Zimbabwe et surtout le Burkina Faso lors du premier tour, ne doit pas faire oublier qu'aucun autre favori n'est sorti du tournoi dès la phase de groupes. Certes, la RD Congo, le Congo Brazzaville, le Rwanda, la Guinée et la Zambie ont également peiné à se hisser en quarts de finale mais ils ont finalement été au rendez-vous des matchs. D'après Houcine Ammouta, sélectionneur des Lions de l'Atlas du Maroc "Il n'y a pas de match facile dans cette compétition. On fait un maximum d'efforts durant chaque match pour gagner. "Des propos confirmés plus tard par le sélectionneur de la Tanzanie, Étienne Ndairagije. "Les équipes se sont bien préparées. C'est la bagarre. On voit que chaque équipe a envie de jouer, de montrer des choses et de gagner."

Avec un total de 46 buts lors des 24 matchs de la phase de groupes, les stades camerounais ont vibré au rythme du CHAN Total 2020 durant cette phase. Le Cameroun n’en est pas à sa première. En 1972, il y en avait également, un événement sportif, suivi sur le continent, le plus important du genre jamais tenu sur le territoire camerounais. Il s'agit de la Coupe d'Afrique des Nations de football, CAN 1972.

Entre autres sujets de discussions, les infrastructures sportives ! Le pays de Samuel Eto'o impressionne depuis le début du CHAN par la qualité de ses stades. En témoigne Claude Le Roy "Tout est parfait, il n’y a absolument rien à redire…" Pour Étienne Ndairagije "Je salue l'organisation. Je vois que c'est un pays de football. Pas seulement sur le terrain mais aujourd'hui en qualité d'infrastructures."

Parmi les quatre stades sur lesquels se jouent les matchs, celui de la Réunification de Douala est l'un des plus vibrants avec des supporters togolais, guinéens, rwandais et des marocains disposant des supporters venus assister à la compétition, des ressortissants marocains résidant au Cameroun, outre des fans des Lions de l’Atlas. Tous unis pour un seul objectif : pousser les Lions de l’Atlas à la victoire.

Le CHAN Total Cameroun 2020 n'est pas encore à son épingle mais déjà, des réalisations de Saidi Kyeyune (Ouganda), Yendoutie Richard Nane (Togo), Amadeu Masasi (RD Congo) et d'un Emmanuel Chabula (Zambie) sont en passe d’entrer dans les annales du tournoi.