Les légendes camerounaises s'expriment sur le CHAN Total 2020

Camer-sport.com : La rédaction avec cafonline vendredi 29 janvier 2021 20:23 430

CAMEROUN :: Les légendes camerounaises s'expriment sur le CHAN Total 2020 :: CAMEROON

Ils ont fait les beaux jours du football camerounais. Des légendes hors normes pour la balle ronde continentale avec plusieurs participations dans les compétitions continentales ou encore internationales.

Emmanuel Maboang, François Omam Biyik et Jacques Songo ont bien voulu répondre au micro de Cafonline.com pour donner leurs impressions sur le Championnat d’Afrique des Nations, CHAN 2020, le niveau technique, l’organisation…

Jacques Songo : « Un très bon niveau technique »

Gardien de but de grande classe, Jacques Songo aura tout réalisé avec les Lions Indomptables du Cameroun de 1984 à 2002. Triple vainqueur de la CAN (1984, 1988 et 2002), l’ancien toulousain affirme que le CHAN Total est de bon niveau. « Nous avons assisté à de très bons matches lors du premier tour de la compétition » affirme l’ancien keeper des Lions à Cafonline.com avant d’ajouter : « Aucune équipe ne s’est qualifiée au bout des deux premières journées et nous avons du attendre les derniers moments pour connaître les qualifiés. Cela confirme que le niveau des formations est très proches mais également très bon, malgré l’arrêt des championnats dans les différents pays ».

Songo qui active actuellement au sein du staff technique des Lions Indomptables estime que le niveau du joueur africain « local » a évolué. « Nous avons vu plusieurs joueurs qui sortent du lot, ils méritent au moins de jouer dans de grands championnats, mais ils doivent encore travailler et persévérer » dira le champion d’Espagne 2000 avec le Deportivo La Corogne.

Emmanuel Maboang : « Nous avons réussi le CHAN, à nous la CAN »

Pour sa part, l’ancien attaquant camerounais, Emmanuel Maboang se dit satisfait de l’organisation actuelle du CHAN Total 2020. Sélectionné à 12 reprises avec les Lions Indomptables pour 4 buts marqués entre 1990 et 1995, Maboang estime que toutes les dispositions ont été faites pour la réussite du tournoi. « Le Cameroun possède des installations aux normes internationales, des stades neufs, des hôtels luxueux. Tout ça fait que nous avons les moyens d’organiser un bon CHAN Total » indique l’ancien attaquant du Rio Avé au Portugal avant d’ajouter : « Le CHAN Total a été à mon avis une réussite à une année de la CAN Total. Un prélude qui nous permet de croire à un tournoi en 2022 encore meilleur avec plus d’équipes et plus d’ambiance ».

L’ancien compagnon e route de Roger Milla, devenu entraîneur des jeunes catégories après sa retraite, indique également que le Cameroun travaillera encore pour l’organisation de grands évènements sportifs après le succès de ce CHAN Total. « Nous avons vu un bon CHAN avec du beau football, une bonne maîtrise de l’organisation et du beau spectacle dans les tribunes. Je peux dire que le Cameroun est prêt pour les grands évènements et notamment la CAN Total en 2022 ».

François Omam Biyik : « Le CHAN Total se développe d’année en année »

L’autre légende vivante du football camerounais et continental, François Omam Biyik affirme qu’il a été surpris par le niveau des joueurs durant ce CHAN malgré la pandémie, et malgré l’arrêt des compétitions dans les différents coins de l’Afrique.

L’adjoint de Toni Conceiçao estime qu’il a été ébloui par certains éléments mais par le niveau général du tournoi. « Nous avons pu assister à de bons matches d’un niveau très acceptable » déclare Biyik au micro de Cafonline.com avant d’ajouter : « Malgré le fait que le tournoi ne concerne que les joueurs locaux et malgré la pandémie de Coronavirus, nous avons pu voir un niveau technique très bon. Plusieurs joueurs auront certainement l’occasion pour aller ailleurs dans les grands championnats après ce tournoi ».

L’attaquant aux 45 réalisations avec les Lions Indomptables en douze ans, affirme également que le Cameroun a réussit son défi avec une bonne organisation du CHAN Total 2020. « Le Cameroun a su être à la hauteur en matière d’organisation. A nous maintenant de travailler encore plus et corriger les erreurs du CHAN Total pour réussir le prochain tournoi majeur dans une année, à savoir la CAN Total 2022 » assure t-il en conclusion.