Mali 1-0 Burkina Faso: Le Mali s’offre le duel sahélien face au Burkina (vidéo)

Camer-sport.com : La redaction avec Caf dimanche 17 janvier 2021 18:44 477

MALI :: Mali 1-0 Burkina Faso: Le Mali s’offre le duel sahélien face au Burkina (vidéo) :: MALI

Grâce à une superbe réalisation du latéral gauche Siaka Bagayoko à l’occasion de la première journée du Championnat d’Afrique des Nations Total, Cameroun 2020, le Mali a remporté le duel sahélien du groupe A contre le Burkina Faso (1-0).

Juste après la victoire étriquée du Cameroun (1-0) face au Zimbabwe en ouverture de la 6e édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), les Aigles locaux du Mali ont effectué leur entrée en lice face aux Etalons locaux du Burkina Faso au Stade Amadou Ahidjo de Yaoundé. Un match qui s’inscrivait dans le cadre de la deuxième rencontre du groupe A dont le sort a mis du temps pour se dessiner.

L’équipe nationale locale du Mali a parfaitement démarré sa 4e participation en six éditions, au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Pourtant le capitaine Djigui Diarra et ses partenaires ont connu une entame de compétition compliquée face aux Etalons locaux du Burkina Faso qui ont longtemps résisté face aux assauts de leurs voisins maliens.

Avec la ferme volonté de mieux démarrer la compétition, les deux formations vont confondre vitesse et précipitation au cours de la première période. Mais les Aigles locaux sont néanmoins parvenus à se tirer d’affaire en dominant largement la possession de balle avec 56% contre 47% pour le Burkina Faso. Au niveau du nombre de tentative, les protégés du coach Nouhoum Diané sont également devant avec cinq (5) tirs tentés dont 1 cadré alors que le Burkina a seulement tenté 3 fois et n’a pu cadrer le moindre tir.

La seule véritable occasion de but au cours des 45 premières périodes est à mettre à l’actif du Mali. Sur un coup franc bien botté par Issaka Samaké, le portier Burkinabé boxe le ballon en plein axe. A la retombée de ce ballon mal renvoyé, le milieu de terrain du Stade malien Sadio Kanouté manque complètement sa tentative alors qu’il était tout seul face au but (43’). Aucune autre situation dangereuse n’est à signaler et les deux équipes regagnent logiquement les vestiaires sur ce score nul et vierge (0-0).

Au retour des vestiaires, les Aigles locaux vont mettre un peu de rythme, bien aidés par l’entrée en jeu de Moussa Koné « Koffi » et de Moussa Ballo qui ont respectivement pris les places de Mamadou Coulibaly et Bassekou Diabaté (62’). Huit minutes après ces changements, Siaka Bagayoko va ouvrir la marque pour le Mali (1-0, 70’). A la réception d’un corner bien tiré par Issaka Samaké côté droit, le latéral gauche du Djoliba AC, monté aux avants postes, saute plus haut que tout le monde et marque de la tête. Le même Siaka Bagayoko était tout proche de doubler la mise pour le Mali s’il n’avait pas manqué sa reprise instantanée dans la surface de l’équipe adverse (77’). Au paravent, le défenseur central des Etalons du Burkina Faso Soumaila a fait une intervention très propre devant le virevoltant Siaka Bagayoko pour écarter le danger (54’) alors que le gardien était battu sur cette action.

Face à une équipe malienne, coriace, l’équipe nationale locale du Burkina ne s’est jamais montrée menaçante et le portier capitaine des Aigles locaux Djigui Diarra a passé une soirée plutôt tranquille. Le Mali remporte logiquement le duel sahélien du groupe A contre son voisin burkinabé.

Auteur d’une très belle prestation lors de ce Mali-Burkina, le milieu de terrain malien Ibourahima Sidibé a été désigné ‘’meilleur’’ joueur du match.

Grâce à cette courte victoire (1-0) mais précieuse pour la suite de la compétition, le Mali rejoint le Cameroun au classement (3 points) qui a dominé le Zimbabwe par le même score un peu plus tôt dans l’après-midi. La 2e journée du groupe A prévoit donc mercredi 20 janvier prochain un alléchant Cameroun-Mali (16h GMT) au Stade Amadou Ahidjo de Yaoundé tandis que le Burkina Faso croisera le fer avec le Zimbabwe à 19h GMT.

Mali 1-0 Burkina Faso
Reactions

Nouhoum Diané (Entraîneur Mali) :

« Je pense que le match n’a pas été facile surtout du côté technique. C’est le premier match pour les deux équipes qui étaient sous pression afin de gagner dès l’entame. En première période, l’adversaire nous a créé des problèmes et ce n’est qu’à la seconde mi-temps qu’on s’est corrigé en créant des occasions. Face au Cameroun, nous espérons voir un beau match entre deux équipes qui pratiquent du beau football ».

Seydou Zerbo (Entraîneur Burkina Faso) :

« Les éditions se suivent mais ne se ressemblent pas. C’est vrai que nous avons perdu notre premier match, mais le tournoi est encore long. A nous maintenant de corriger nos erreurs pour réaliser de bons matches à l’avenir et atteindre notre objectif, à savoir la qualification au deuxième tour. Maintenant, nous devons penser sur le match face au Zimbabwe il est pour nous très important. Après cela, nous allons nous focaliser sur le dernier match face au Cameroun, pays hôte ».