Youssoufa Moukoko : L’ado qui brûle toutes les étapes

Le Jour : Caristan Isseri mardi 20 octobre 2020 12:07 1542

ALLEMAGNE :: Youssoufa Moukoko : L’ado qui brûle toutes les étapes :: GERMANY

La pépite du Borussia Dortmund parti du Cameroun il y a 6 ans, fera ses débuts en Bundesliga dès ce 22 novembre et, deviendra le plus jeune joueur à disputer la Ligue des Champions.

Youssoufa Moukoko (15 ans) est une âme bien née. Juste 6 ans après son départ du Cameroun dans un total anonymat, la valeur de cette pépite du ballon ne cesse grimper. Ce dimanche, il a encore fait parler de lui en signant un triplé avec les U19 du Borussia Dortmund. En capitaine, il a donné la victoire (3-2), à son équipe dans le bouillant derby de la Ruhr. En trois matchs avec les U19 jaune et noir, Youssoufa compte déjà 9 buts. Celui qu’on présente comme un véritable crack a battu les records de précocité au point de se retrouver avec les professionnels à juste 15 ans. Depuis ses débuts dans les terrains caillouteux au quartier Tsinga, à Yaoundé, l’adolescent n’a presque jamais évolué avec les gamins de sa génération de frotte déjà aux défenseurs de Dortmund qui ont deux fois son âge lors des entraînements.

Depuis son arrivée en Allemagne, tous les footballeurs et entraîneurs qui ont côtoyé Youssoufa Moukoko sont unanimes : le gamin sera incontestablement une grande star du football mondial. « Vous ne pouvez pas le comparer à moi. Il est bien meilleur que moi quand j’avais 15 ans. A cet âge, il s’entraîne déjà avec les pros et, il est vraiment bon ». Cet aveu est d’Erling Haaland, le redoutable attaquant du Borussia Dortmund et de la sélection norvégienne. Youssoufa Moukoko venait participer à sa première séance d’entraînement avec le groupe professionnel du club de la Ruhr. Bien avant Haaland, Lionel Messi avait déjà jeté son dévolu sur l’adolescent, qui a le don de savoir faire trembler les filets. Dans un projet vicieux du Fc Barcelone d’attirer Moukoko à la Masia, son centre de formation, le club espagnol a eu l’ingénieuse idée d’user du meilleur produit de son académie pour séduire le natif de Yaoundé. D’où les nombreux présents aux effigies du sextuple ballon d’or, envoyés à Youssoufa Moukoko pour son 15e anniversaire le 20 novembre 2019. « Oh mon dieu! C'est un cadeau de mon idole. Merci beaucoup, Leo Messi », avait juste lâché le crack tout ému sur son compte Instagram.

Bien que déjà apte à jouer aux côtés de Jason Sancho, Erling Haaland, Youssoufa devra attendre le 20 novembre prochain pour débuter en Bundesliga, le championnat de première division. La Fédération allemande de football a justement ramené de 18 à 16, l’âge nécessaire pour débuter en Bundesliga. Une décision prise en partie pour jeter Moukoko dans le bain selon plusieurs médias allemands. En attendant le petit Youssoufa révise ses gammes avec les U19 du Borussia Dortmund. Lui, capitaine des Borussen, a d’ailleurs lancé sa saison par un triplé le 20 septembre 2020 contre Münster. « Der Bomber », comme on le surnomme, a également fait ses débuts avec la sélection U19 allemande. De ce côté, tout est fait pour qu’il soit dans de bonnes conditions afin de ne pas retourner sa veste au dernier moment, et jouer pour son pays natal. Les exploits de Youssoufa Moukoko ont également retenti en dehors des terrains. La preuve: l’équipementier Nike a fait de Moukoko l’un des plus jeunes millionnaire au foot. Lors de ses 14 ans, Moukoko a signé un contrat d’un million d’euros avec Nike, avec des bonus inclus lorsqu’il passera professionnel.

Il a quitté le Cameroun avec un passeport allemand

Youssoufa Moukoko est née à Yaoundé le 20 novembre 2004. Il est le frère cadet de Borel Moukoko (20 ans), également footballeur évoluant en Allemagne. C’est justement en suivant les pas de son aîné, et le chemin tracé par leur père, également féru de foot, que Youssoufa a été piqué par le virus du football. Tout petit, il commence à taper dans le ballon avec les amis au quartier Briqueterie, a Tsinga. Dès ses débuts, il se démarquait des gamins de son âge par sa précocité. Son magnifique pied gauche et sa conduite de balle rendaient admiratifs. Considérant qu’il n’évoluait pas beaucoup en jouant avec les enfants de sa catégorie, Youssoufa va traîner avec les amis de Borel, son frère aîné.

Malgré la différence de gabarit, il participe à des tournois, défiant les plus grands que lui et, terminant parfois meilleur buteur et meilleur joueur. Joseph Moukoko, leur papa, vit en Allemagne en ce moment. Ce Camerounais devenu Allemand a gagné sa vie dans la ville d’Hambourg depuis près de trois décennies. Lui-même grand fan du football, il décide de faire venir Youssoufa en Allemagne en 2014. Le gamin de 10 ans arrive à Hambourg avec un passeport allemand. Il intègre la section sports-études de Saint Pauli. Une fois dans ces conditions de vie meilleures qu’au Cameroun, le talent de Youssoufa Moukoko explose littéralement.

A 10 ans, Youssoufa joue et brille avec les U12. Son talent est retentissant. La presse locale s’enflamme et, des curieux accourent. Parmi eux, les recruteurs du Bayern Munich et du Borussia Dortmund. Au bout de deux ans à Saint Pauli, il fait le choix de l’académie des jaunes et noirs du Borussia au détriment du grand Bayern. A 15 ans (16 ans ce 22 novembre), Moukoko pèse 134 buts en 86 matchs toutes compétitions confondues. La saison dernière, il est devenu le plus jeune buteur de l’Uefa Youth League, la Ligue des Champions des U19, en marquant, à 14 ans 10 mois et 29 jours.