Ben Decca sur les trace de Petit Pays

source : Le Jour mardi 25 août 2020 17:27 945

CAMEROUN :: Ben Decca sur les trace de Petit Pays :: CAMEROON

Ben Decca est le nouveau Directeur des opérations de Léopard sportif de Douala (Club de l'Elite Two) pour la saison sportive 2020/2021. Depuis le 20 août 2020 donc, Eyoum Mouangue Victor (Ben Decca) s'est engagé à travailler pour la montée des vert-blanc de la capitale économique en Elite One.

Le désormais égérie des « Bana Ba Njo » rejoint les artistes Petit Pays (Caïman de Douala) et Dinaly (Dynamo de Douala) au panthéon des artistes ayant dirigé les clubs de football au Cameroun.

Interview: “Je ferai des concerts pour les fonds de Léopard”
Ben Decca. L’artiste musicien aux chansons de charme a accepté de prendre le poste de directeur des opérations et nous livre ses premières impressions.

Le canton Deido a choisi Ben Decca pour diriger les opérations dans le Léopard Sportif de Douala. Cela a-til été facile ?

D’abord, Léopard est une équipe du Canton. Il appartient à la chefferie et il y a une diaspora de Deido qui est en France, qui a pris la responsabilité de gestion de Léopard. Je pense que c’est eux qui m’ont poussé à accepter ce poste-là. Je sais que c’est très difficile. Mais quand le village t’appelle, tu es obligé d’exécuter. Voilà !

Certains se disent que c’est une toute première pour vous, que vous allez venir apprendre le foot à Léopard, et pourtant vous y êtes depuis ?

Quand j’étais jeune, mon père a été vice-président de Léopard, pendant que mon oncle Tonton James Moukoko Barreau était président. Voilà l’environnement dans lequel j’ai grandi. Donc aucun enfant de Deido ne peut dire qu’il ne connaît pas Léopard, parce qu’à Deido, on a deux fanions : notre pirogue et notre équipe de foot. C’est inébranlable ; c’est notre âme. La pirogue et l’équipe de foot. Et nous devons faire à ce que ces deux fanions restent à jamais.

Vous avez parlé de votre papa qui a été vice-président sans citer son nom, tout comme Monsieur Tout le monde ne sait pas le nom véritable qui colle à l’artiste Ben Decca…

Je pense que chacun a sa vie privée, on connaît Ben Decca. Je préfère qu’on m’appelle Decca. Ceux qui me connaissent, connaissent mon nom. Je crois que chaque être humain a besoin, plus ou moins de garder une parcelle de sa vie privée. Je ne suis pas exhibitionniste.

Savez-vous, depuis votre nomination ce qui vous attend dans cette équipe ? Vous connaissez les problèmes de Léopard ?

Je suis Deido ; c’est normal que je connaisse les problèmes de Léopard. C’est normal que je connaisse la réaction de mes frères et sœurs. Quand tu acceptes ce genre de poste, il faut avoir une carapace plus ou moins dure. Tu vas entendre tout, de faux, de vrai, etc… Je pense que tout en restant objectif et courtois, on peut faire des choses avec ses frères et sœurs. On m’a confié une mission, et je dois l’emmener à bout avec mes amis, mes relations, pour faire en sorte que Léopard, si Dieu le veut, remonte en Ligue 1.

On note bien que la mission de Ben Decca à Léopard, c’est de remonter l’équipe en élite 1. Combien de temps s’est donné l’artiste pour le faire ?

Cette année déjà, on va voir ce que ça va donner. Mais une chose est évidente : si je réussis, avec mon staff à faire remonter Léopard, je remettrai l’équipe à la chefferie.

Vous avez certainement entendu parler du passage de Claude Moundi Petit Pays à la tête de Caïman Club de Douala. Cela vous-a-t-il inspiré ?

Oui, bien sûr que j’étais au courant. Puisque une fois, nous étions en tournée au Tchad. Il m’en a parlé quand sa maman l’avait appelé pour lui demander de laisser cette histoire. Qu’on le veuille ou non, Moundi n’attendait pas Caïman pour avoir son argent. Il s’est fait grâce à la musique, il a tout gagné là-dedans, il n’avait aucun intérêt à toucher aux sous du Caïman. Qu’est que l’argent de Caïman représente par rapport à tout ce qu’il a ? Le problème qui se pose chez nous, c’est qu’il faut reconnaître que nous sommes tous fils du terroir, et que quand tu occupes ce poste-là, tu es comme tout le monde. Tu as des comptes à rendre à tout le monde. Et attends-toi à recevoir des coups, des mots, des injures. La vie est ainsi faite. Et nous les Deido, nous avons la réputation d’être un peu fous ! Et comme je suis un Deido, je sais aussi devenir fou de temps en temps.

Que répondez-vous à ceux qui disent que les concerts de Ben Decca qui sont très rares, vont se multiplier avec le nouveau poste au sein du Léopard ?

Mes concerts sont rares, c’est un fait ! Ce n’est pas parce que je suis dans Léopard qu’il y aura plus de concerts. Non, non, non ! Pas du tout ! J’ai une mission à accomplir, et je vais essayer de faire ce qu’on m’a demandé, en essayant d’allouer la musique et le foot. Je pense que ça va aller. J’appartiens à une grosse maison de production. J’ai une certaine latitude et des exigences. Je pense que tout ira bien. Mais si je réussis des deux côtés, ce sera très bien encore.

Si vous débarquez avec l’équipe dans une ville, et les supporters de l’équipe réclament un concert comme cela avait été le cas plusieurs fois avec Petit Pays, vous allez le faire ou pas ?

Je ne pense pas. Si je viens dans une ville avec Léopard, c’est uniquement comme Directeur des Opérations, pas comme artiste. Mais si j’ai à organiser les spectacles, là c’est Ben Decca. Cela n'aura rien à voir avec le poste de Directeur des Opérations. Mais toujours est-il que je ferai probablement des concerts, uniquement pour collecter des fonds pour Léopard, parce qu’il faut que j'exploite ma double casquette.

Le nouveau Directeur des Opérations a-t-il déjà fait le tour du propriétaire de la maison qu’il va diriger ?

Je ne mets jamais la charrue avant les bœufs. Pour le moment, dans Léopard de Douala, tout est encore secret. Le moment venu, nous inviterons la presse pour vous présenter le staff, les joueurs et tout.

Propos recueillis par David Eyenguè