Election à la Fif : Carton rouge à l’Afi

Mutations : Désiré Domo lundi 27 juillet 2020 12:25 683

CÔTE D'IVOIRE :: Election à la Fif : Carton rouge à l’Afi :: COTE D'IVOIRE

Geremi Njitap, vice-président de la Fifpro, explique les faits ayant engendré la décision irrévocable de la suspension de l’association des footballeurs ivoiriens.

Depuis la semaine écoulée, l’association des footballeurs ivoiriens (Afi) dirigée par Cyrille Domoraud est officiellement suspendue. La décision est du Syndicat international en charge de la défense des droits et de la protection des intérêts des footballeurs (Fifpro). Celui-ci prévient que ladite décision est irrévocable et irréversible. « Cette intervention exceptionnelle de la Fifpro est une réponse au cas d’extrême urgence engendrée par votre décision (Afi, ndlr) dont les retombées internationales et transfrontalières sont susceptibles d’impacter négativement en Côte d’Ivoire et, au-delà, la défense des footballeurs, objectif prioritaire de la Fifpro et de ses membres », explique le courrier co-signé de Philippe Piat et Jonas Baer-Hoffmann, respectivement président et Secrétaire général de la Fifpro. Comment en est-on arrivé à ladite suspension ?

« Didier Drogba, membre créateur de l’Afi dont il est le vice-président…se déclare candidat (à l’élection du provchain président de la Fif). Au fil des semaines, ce qui n’était qu’une rumeur dont la presse est friande semble se vérifier : l’Afi n’apporterait pas son parrainage à Didier Drogba », développe Geremi Njitap, président Fifpro Afrique. Le 13 juillet dernier, la rumeur se vérifie au cours d’une réunion en visio-conférence entre les cinq membres qui composent le Board de l’Afi. Cyrille Domoraud, Aruna Dindane et Kolo Touré (anciens coéquipiers de Didier Drogba en sélection) tous membres de l’Afi, reprochent non seulement à l’ancien attaquant des Eléphants de n’avoir pas averti en premier son intention de se présenter à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (Fif) mais aussi, ajoutent qu’ils se sont engagés trois ans auparavant avec un groupement, le Gx qui combat le pouvoir fédéral conduit par Augustin Sidy Diallo. Entre temps, « Didier Drogba a donné connaissance de son programme », avoue Geremi Njitap. Mais, le ton commence à monter en Côte d’Ivoire au fur et à mesure que les événements s’accélèrent.

Et « par ce qu’il n’est jamais bon, au sein d’une famille-et la Fifpro en est une-que des sanctions aussi graves soient prononcées, nous avons donné une dernière chance à Cyrille Domoraud sous la forme d’un délai de 24h au terme duquel l’Afi serait officiellement suspendu. Ce gesteune semaine plus tard- est resté sans réponse. Pendant quelques jours encore, nous avons, malgré tout, essayé de sortir de l’ornière. Sans résultat » regrette le vice-président de la Fifpro, Geremi Njitap.

Pour rappel, l’Afi a récemment écarté toute idée de parrainer l’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, Didier Drogba, au profit de l’actuel vice-président de la Fif. Quelques jours après, l’ancien attaquant des Blues de Chelsea a bénéficié du soutien du corps arbitral ivoirien lequel a été taxé, quelques heures après, d’illégal, avant ce nouveau rebondissement dans le processus électoral à la Fif loin de s’achever.