Jour de vérité sur la Can au Cameroun

Le Jour : Achille Chountsa mardi 30 juin 2020 00:44 364

CAMEROUN :: Jour de vérité sur la Can au Cameroun :: CAMEROON

Le Comité exécutif va se prononcer ce jour sur le maintien ou un nouveau glissement de l’édition 2021, suite au chamboulement des compétitions internationales dû à la pandémie du coronavirus.

Ce 30 juin 2020 est un jour déterminant pour la Confédération africaine de football (Caf) et le Cameroun. La réunion du Comité exécutif de la Caf décidera d’abord du maintien de l’organisation du Chan qui n’a pas pu se tenir du 4 au 25 avril derniers, en raison de la pandémie du coronavirus, qui sévit dans le monde. Dans l’aménagement de son nouveau programme des compétitions, la Fifa a annulé la période des matchs amicaux du mois de septembre 2020. Ceci pour permettre à la Caf d’envisager l’organisation du Chan au Cameroun en cette période. De même, le Cameroun devrait abriter la Can 2021 programmée du 9 janvier au 6 février 2021. Avant le début de la pandémie du coronavirus et de l’arrêt des compétitions au niveau international, l’on était rendu seulement à la 2ème journée sur six des éliminatoires de cette Can 2021. Or, en ce moment, les compétitions n’ont toujours pas repris au niveau de la Caf. Son Comité exécutif devra se pencher aussi sur cette date de reprise des compétitions en Afrique. Une reprise qui, au regard de l’évolution de la pandémie, ne saurait se faire dans l’immédiat.

Il est évident que, même le Chan pourra difficilement se tenir, parce que même en le disputant au mois de septembre 2020, des problèmes d’ordre pratiques se poseraient. Notamment la préparation des équipes qualifiées. Du coup, l’on imagine bien que de façon exceptionnelle, la Caf pourra procéder à l’annulation pure et simple du Chan. De même, la Caf se trouverait dans l’obligation de procéder à un nouveau glissement de la date de la Can au Cameroun. La Can ne pouvant plus alors se tenir en janvier 2021, avec l’Euro dont le coup d’envoi est prévu pour le 11 juin 2021 et la Nations League, la nouvelle compétition européenne, tout comme les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Alors, la seule possibilité qui va probablement s’offrir à la Caf, sera de faire glisser la Can organisée par le Cameroun en 2022, en début d’année. C’est cette possibilité qui reste ouverte pour la Caf, selon les observateurs.

Un délai supplémentaire au Cameroun pour la préparation

Si ce nouveau glissement de la Can est effectif ce jour, cela ferait les affaires du Gouvernement camerounais, qui bénéficierait ainsi d’un délai supplémentaire de préparation en vue de l’organisation de cette fête du football africain. Sur le plan pratique, le Cameroun accuse des signes d’essoufflement dans la finalisation des exigences du cahier de charges de la Caf, avec par exemple, ce stade d’Olembé, toujours pas prêt, même si les constructeurs annoncent sa livraison au mois de novembre 2020. De même que d’autres exigences prescrites par les experts lors de la dernière visite des inspecteurs de la Caf au Cameroun, sur les plans médical, routier, hôtelier…

Seulement, ce serait à contrecoeur que la Caf ferait ainsi glisser la date de l’organisation de la Can. Ses caisses souffriraient ainsi d’un manque à gagner, que cette organisation lui rapporterait en 2021. Ce ne sera que plus tard qu’elle fera ses rentrées financières. Pourtant, elle doit fonctionner sur la base d’un budget. Cette incidence économique toucherait aussi beaucoup de Camerounais ayant investi pour attendre janvier 2021. Plusieurs hommes d’affaires ont pris des engagements financiers pour investir dans plusieurs secteurs de l’économie, dans la perspective de cette Can 2021. Ils se verraient ainsi handicapés pour ce qui concerne le respect des engagements pris avec des institutions de financement de leurs activités. La Can organisée par le Cameroun, quelle que soit la date, restera sucrée, comme l’on pense au sein de l’appareil gouvernemental camerounais.