Lutte contre le coronavirus : L’appel de Stéphane Mbia à plus de sérieux

Source : Le Jour vendredi 20 mars 2020 02:57 1136

CAMEROUN :: Lutte contre le coronavirus : L’appel de Stéphane Mbia à plus de sérieux :: CAMEROON

L’ancien capitaine des Lions Indomptables a vécu les débuts de cette pandémie en Chine alors qu’il évoluait à Wuhan Zall.

L’ancien capitaine des Lions Indomptables Stéphane Mbia fait partie des Camerounais ayant connu en primeur le coronavirus à ses débuts en Chine. Il était alors sociétaire de Wuhan Zall, en première division la saison dernière. Wuhan Zall est la ville où ont été contaminés les premiers malades atteint du COVID-19. Et quand il parle de cette pandémie, il sait à quoi ça retourne pour avoir vécu. « J’étais là-bas pour prendre des affaires. Je l’ai appris deux jours après mon arrivée, il ne fallait plus sortir de la maison.

Il y a eu un signal, en bas des résidences, en plusieurs langues, cela a été immédiat. On nous a dit qu’il ne fallait plus sortir, car il y avait un virus très dangereux qui courrait dans la ville. Le message en bas des immeubles était clair et cela venait du gouvernement, il fallait rester à la maison », raconte l’international camerounais sur beIN Sports. Avant de lancer cet appel au monde entier à se mettre en rangs serrés pour combattre cette épidémie. Et cela passe par un confinement long et sérieux. Le Camerounais avait par la suite eu la chance d’être transféré à Shanghai Shenhua et a évité le foyer de la contagion.

Il est question de contrôler cette situation très rapidement pour éviter qu’elle aille dans tous les sens. L’ancien international camerounais se souvient que les habitants de la ville ont eu besoin d’une semaine pour prendre véritablement conscience de la situation avant de rester à leur domicile, d’autant que c’était « très, très contrôlé ». Deux mois plus tard, les autorités sont toujours aussi vigilantes : « chaque personne qui entre dans le territoire est mis en quarantaine et il y a une personne du matin au soir qui lui prend sa température » avant de pouvoir « rentrer chez lui tranquillement ».

Après une préparation d’avant-saison délocalisée à Dubai par son nouveau club, Stéphane Mbia s’apprête à regagner Shanghai, où « tout est clean » pour la reprise de la Chinese Super League, espérée pour le 18 avril. En attendant, il donne son avis sur la situation en Europe : « Il y a eu trois mois de confinement pour lutter contre ce virus, les autres pays devraient faire la même chose. Il faut contrôler ça très rapidement car ça risque de partir dans tous les sens ». En clair, il faut « montrer l’exemple » pour « sauver des vies ».