Le Coronavirus paralyse le championnat chinois

Source : Le Messager jeudi 5 mars 2020 05:09 608

CHINE :: Le Coronavirus paralyse le championnat chinois :: CHINA

La Fédération chinoise de football a suspendu jusqu'à nouvel ordre de son championnat, la Chinese Super League. Ce qui a pour effet le « chômage technique » des joueurs africains évoluant dans le championnat chinois.

Sur le continent asiatique, le coronavirus a secoué le monde du sport. En Chine, où l’épidémie a débuté, le championnat de football qui devait démarrer le 22 février dernier est à l’arrêt. Du coup, les joueurs africains n’ont pas pour le moment la possibilité d’exprimer leur talent sur les pelouses chinoises. C’est le cas du Camerounais Christian Bassogog qui a rejoint le club de la Super League chinoise Henan Jianye en 2017. Il est actuellement à Yaoundé suite à la suspension du championnat.

L’attaquant a annoncé qu’il donnerait 10 millions de Fcfa pour venir en aide à des étudiants camerounais vivant dans des régions de Chine frappées par le coronavirus. Malgré tout, Christian Bassogog fait partie de la liste des joueurs appelés par le sélectionneur en vue de la double confrontation face au Mozambique dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2021. Rappelons qu’en tant que pays hôte, le Cameroun est qualifié d’office.

L’Ivoirien Jean Evrard Kouassi est lui coincé en Espagne avec son club, le Wuhan Zall. Wuhan, la ville d’où est parti le coronavirus. En pré-saison à Cadix en Andalousie, tous sont dans l’impossibilité de rentrer dans leur pays en raison de mesures de sécurité drastiques. Ils doivent rester sur le territoire espagnol. Et par solidarité, le Real Madrid et la Liga ont décidé de faire un geste envers eux avec une invitation à regarder le classico face au FC Barcelone dimanche 1er mars. Jean Evrard Kouassi était donc présent lors de la victoire du Real (2-0).

Baisse des rémunérations des footballeurs

Autre figure du foot africain évoluant en Chine, le Congolais Cédric Bakambu (Beijing Guoan). L’attaquant de 28 ans a cru s’engager avec le FC Barcelone au mercato d’hiver. Mais le transfert est avorté. Aujourd’hui, l’ancien joueur du Villarreal attend patiemment la reprise du championnat chinois. L’international marocain, Ayoub El Kaabi, lui, est de retour au pays. L’unique Lion de l’Atlas à évoluer au sein d’une équipe du championnat chinois séjournait au Japon depuis plusieurs semaines pour préparer le début de la saison. El Kaabi avait été prêté au Wydad de Casablanca pendant six mois avant de rejoindre son club en décembre dernier. Le Nigérian Odion Ighalo a rejoint Manchester United au mercato d'hiver grâce à un prêt du club de Super League chinoise Shanghai Shenhua pour le reste de la saison. A son arrivée, par mesure de précaution, Ighalo était resté en « quarantaine » pendant la période d'incubation (la période entre le moment de l'infection et l'apparition des premiers symptômes), d'une durée de 14 jours.

Et le club avait décidé de ne pas emmener l'attaquant dans son camp d'entraînement des vacances d'hiver en Espagne, car ils craignent qu'il ait des difficultés à rentrer au Royaume-Uni. Depuis, il s'est illustré en ouvrant son compteur face à Bruges en Ligue Europa. Depuis plusieurs années, la Chine s’est imposée avec les pays du Golf comme une des destinations favorites des ex-stars africaines du ballon rond, notamment en fin de carrière. Mais aujourd’hui, avec la baisse des rémunérations des footballeurs étrangers, ils ne sont plus si nombreux à devoir se confronter au problème du coronavirus sur le territoire chinois.