Lions indomptables : Leur retour est nécessaire

Source : infoMatin jeudi 5 mars 2020 01:50 900

CAMEROUN :: Lions indomptables  : Leur retour est nécessaire :: CAMEROON

L’apport des joueurs qui ont tourné le dos à la sélection nationale, peut aider à relever le niveau de l’équipe.

Le retour dans la tanière des footballeurs camerounais qui, pour une raison ou une autre, ont tourné le dos à l’équipe nationale peut être bénéfique pour cette sélection. En effet, ces derniers se distinguent de par leurs performances dans leurs clubs respectifs alors que le Cameroun n’a plus évolué avec les joueurs poignants depuis un bon bout. Depuis que Joël Matip, sociétaire de Liverpool, l’une des meilleures équipes du monde en ce moment, a mis entre parenthèses son avenir avec la sélection du Cameroun, les voix n’ont cessé de s’élever pour réclamer le retour de ce défenseur qui, il faut le rappeler, a été vainqueur de la Champions League en 2019 avec son club.

Le 24 décembre 2019, le ministre des Sports et de l’Éducation physique (Minsep), Narcisse Mouelle Kombi a eu un tête-à-tête avec Nicolas Nkoulou, qui est lui aussi très performant avec son club Torino. La saison dernière, il a été élu par les internautes, meilleur joueur de son club. C’est après la campagne victorieuse de la Can 2017, qu’il avait, contre toute attente, décidé de prendre ses distances avec les Lions.

Depuis que Matip, Nkoulou, et bien d’autres joueurs ont choisi de bouder l’équipe nationale, les prestations des Lions indomptables (hormis la Coupe d’Afrique des Nation 2017 où le Cameroun est sorti vainqueur), lors des compétitions internationales précédentes, confirment un mal qui tue le football camerounais à petit feu : La carence en joueurs performants. Une certaines opinion pense que, durant les dix dernières années, le seul joueur à vocation offensive qui est sorti du bercail et qui a encore une certaine côte aujourd’hui est Vincent Aboubacar. Le retour de ces grandes figures certes ne va pas résoudre tous les problèmes, mais leur apport peut être utile pour le relèvement du niveau de l’équipe. Nicolas Nkoulou figure dans la liste des 33 joueurs convoqués par le sélectionneur, Antonio Conceiçao, pour préparer la double confrontation prochaine contre le Mozambique, dans le cadre des éliminatoires de la Can 2021.

Gagner une compétition en marquant 5 buts comme en 1988 au Maroc, est de plus en plus difficile à répéter puisque ce football ne se vend pas, les contrats télés sont la base des revenus du sport mondial et personne ne s’abonnera à une chaîne dans le but de regarder des tacles et des dégagements à l’aveuglette. L’incapacité de former des attaquants dignes de ce nom est une gangrène pour le football camerounais d’aujourd’hui. Les piètres prestations des clubs locaux à la Champions League africaine en disent long. Il y en a même qui se sont faits éliminer de cette compétition sans marquer le moindre but. Le Cameroun a la réputation de pratiquer un football rugueux et très fermé.

Cependant, la tendance mondiale est de favoriser le jeu offensif. «Nous devons mettre un accent particulier sur le dépistage et les formations des manieurs de ballons, renards de surface et autres virtuoses et assassins. C’est vrai que les aires de jeu ne favorisent pas le jeu attrayant et porté vers l’avant mais Tokoto et Louis Mama ont joué sur pire », suggère une internaute.