CAN : La Fifa pour une compétition tous les 4 ans

Cameroon Tribune : Josiane R. MATIA lundi 3 février 2020 11:19 516

AFRIQUE :: CAN : La Fifa pour une compétition tous les 4 ans :: AFRICA

C’est la proposition avancée par le président Gianni Infantino samedi dernier lors d’un séminaire sur le développement du football africain au Maroc.

Une coupe d’Afrique des nations de football qui se joue tous les quatre ans. C’est l’une des idées majeurs avancées par le président de la Fédération internationale de football association (FIFA), Gianni Infantino, samedi dernier. Il s’exprimait dans le cadre de son projet pour un football africain au sommet du monde lors du séminaire sur le développement des compétitions et des infrastructures dans le football africain organisé au Maroc par la Confédération africaine de football. Pour Gianni Infantino, le football africain ne progresse décidément pas. Il a donc présenté la stratégie commune FIFA/CAF pour faire bouger les choses. Une stratégie qui tourne autour de la mise sur pied d’un groupe d’arbitres professionnels ; la mobilisation de fonds pour la construction d’au moins un stade dans chacun des 54 pays membres de la CAF. Et enfin donc, la création d’un certain nombre de compétitions notamment pour les jeunes et ce fameux repositionnement de la CAN tous les quatre ans au lieu de deux.

Une idée lancée juste pour les débats ? En théorie, quand Gianni Infantino s’est adressé aux membres pour préciser : « Ce que je vous demande, et c’est votre décision, c’est de discuter et réfléchir… ». Dans la pratique, les souhaits de Gianni Infantino, sont généralement annonciateurs de réformes sur le continent. Une certaine opinion pense qu’il faut se préparer déjà à ce bouleversement tant souhaité par le président du football mondial. Voilà qui n’embêterait plus le calendrier de la nouvelle coupe du monde des clubs et qui ferait les affaires des clubs européens, qui rechignent toujours à libérer leurs joueurs pour cette CAN.

Qu’en est-il des revenus que la CAF perdrait dans ce cas ? Infantino a la réponse : « On s’occupe de ça et si on travaille ensemble, on ne va pas seulement doubler les revenus de la CAN, mais on va les multiplier par quatre ou par six en présentant un produit pas seulement à l’Afrique, mais au monde ». On s’achemine donc vers un reformatage total de ce qui faisait la particularité de la CAN. Depuis quatre ans, on est ainsi passé d’une programmation en janvier- février à une compétition qui se jouent en milieu d’année. Le format est lui aussi passé de 16 à 24 équipes, question de satisfaire de nombreux pays qui n’avaient pas souvent la possibilité de se qualifier. On est donc désormais dans le processus de modification de la périodicité.

Une nouvelle qui a de quoi surprendre quand on sait que la Copa America est en passe d’être annuelle .