L’Uefa veut appuyer le football féminin

Le Jour : Solière Champlain Paka lundi 27 janvier 2020 13:53 359

CAMEROUN :: L’Uefa veut appuyer le football féminin :: CAMEROON

Développement. Dans le cadre du programme Uefa-Assist, l’experte Fifa, Herterine Jannetje De Reus, après 10 jours au Cameroun, promet apporter un soutien substantiel pour améliorer les conditions des joueuses.

C’est avec un match d’exhibition mettant aux prises plusieurs catégories des Lionnes Indomptables, que l’Experte Fifa, Herterine Jannetje De Reus, a mis un terme à sa visite de 10 jours au Cameroun dans le cadre du programme Uefa-Assist. Le constat fait sur le terrain est clair : « Au Cameroun, on aime le football. Partout où je suis passée, on joue au football ; même dans les rues », constate l’experte. Sa mission est de créer un pont entre jouer au football dans la rue et faire en sorte que, les joueuses se sentent de mieux en mieux dans la pratique de cette activité pour leur avenir. Ce programme est tourné vers le développement du football de la base vers le sommet.

Les retombées de cette visite ne sont pas financières, a précisé d’entrée, Céline Eko, la présidente de la Ligue de football féminin du Cameroun (Lffc), au cours d’un point de presse mercredi, 22 janvier 2020 dans la salle de presse du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. La Ligue va bénéficier d’un accompagnement technique et du matériel. Des formations seront également à l’ordre du jour.

Seules 16 fédérations africaines sur les 54 ont bénéficié de ce programme dédié aux jeunes. Au Cameroun, c’est le football féminin qui a été choisi par la Fifa. Un signe qu’il connaît une nette amélioration. Pour l’Experte Fifa, beaucoup restent à faire au regard du potentiel que regorge le pays. « Dès mon retour, je vais discuter avec l’Uefa pour voir dans quelle mesure on pourra mettre sur pied un autre programme pour soutenir la fédération. Il y a déjà une Ligue. Il faudra l’évaluer afin d’améliorer certaines choses ».

Le programme Uefa-Assist s’étend sur un an. L’Experte Fifa, Herterine Jannetje De Reus, n’exclut pas la possibilité de revenir au Cameroun pour un programme qui sera axé sur la formation des entraîneurs de
football féminin et la mise en oeuvre d’une structure pour le développement des talents.