CAN 2021 : les coulisses de la visite d’Ahmad au Cameroun

Orange Football Club : Arthur Wandji mardi 21 janvier 2020 14:56 488

CAMEROUN :: CAN 2021 : les coulisses de la visite d’Ahmad au Cameroun :: CAMEROON

Paul Biya esquive le président de la CAF, l’idée d’une co-organisation du tournoi évoquée, Constant Omari met le « feu » dans un cabaret de Yaoundé, deux membres de la délégation disparaissent dans la nuit…

Paul Biya esquive Ahmad (?)

La première fois qu’il est venu à Yaoundé, Ahmad Ahmad a spécialement été reçu pas le chef de l’Etat, le 2 octobre 2018, soit cinq jours avant l’élection présidentielle au Cameroun. Au terme de l’audience à lui accordée par Paul Biya, le dirigeant malgache déclarait : « La CAF n’a pas de plan B, la CAF n’a jamais réfléchi à un retrait de la CAN 2019 au Cameroun. Ce n’est pas la CAF qui organise, c’est le Cameroun qui accueille cette compétition ». Près d’un mois plus tard, en novembre, le Comité exécutif de l’instance africaine prenait la résolution de décaler la CAN camerounaise de deux ans. Or pour sa deuxième visite officielle au pays des Lions Indomptables du 13 au 15 janvier dernier, Ahmad n’a pas eu le « privilège » de rencontrer le chef d’Etat camerounais. Des sources indiquent que Paul Biya a quitté Yaoundé un jour avant l’arrivée du Malgache, pour se rendre dans son village à Mvomeka’a.

Ahmad propose de co-organiser la CAN

Lors de son séjour au Cameroun, Ahmad Ahmad a rencontré le Premier ministre mardi, en début d’après-midi. Au cours de l’audience qui lui a été accordée, le patron de la CAF aurait fait une proposition surréaliste au chef du gouvernement camerounais. De la voix de plusieurs sources renseignées, le dirigeant malgache a émis le souhait de voir le Cameroun co-organiser la prochaine grand-messe du football africain avec l’un de ses voisins. Les noms du Nigeria et de la Guinée Equatoriale ont été évoqués par le président de la CAF, comme éventuel pays co-organisateur. Mais « la proposition d’Ahmad a tout de suite été balayée d’un revers de la main par le Premier ministre camerounais » qui « a opposé une fin de non recevoir à la demande tacite du président de la Confédération Africaine de Football », apprend-on. Au sein du Comité local d’organisation de ladite CAN, l’on s’est tout de suite mis à soupçonner le patron du football africain d’avoir spécialement fait le déplacement du Cameroun pour convaincre les autorités locales d’accepter son idée de co-organiser la compétition en 2021.

Constant Omari met le « feu » dans un cabaret

La Fécafoot a organisé le 14 janvier 2020, une soirée privée en l’honneur de la délégation de la CAF. Et c’est le restaurant - cabaret le Boucarou Lounge situé au centre ville de Yaoundé qui a servi de cadre à ce moment de détente qui tombait à pic pour la célébration du 62e anniversaire de Constant Omari. L’ancien Lion Samuel Eto’o, un des cerveaux de l’organisation de ce rendez-vous a profité de l’occasion pour offrir un gâteau géant au vice-président de la CAF. Surpris et ravi, le président de la Fédération congolaise de football s’est laissé emporter par la joie et à révélé à ses compagnons, ses talents de chanteur en offrant un récital de plus d’une trentaine de minutes à l’assistance.