CHAN 2020 : La mascotte et l’hymne sont là

Source : Cameroon Tribune jeudi 16 janvier 2020 10:22 517

CAMEROUN :: CHAN 2020 : La mascotte et l’hymne sont là :: CAMEROON

Les visuels de la compétition ont été présentés hier au cours d’un gala en l’honneur de la délégation de la CAF.

Oubliez Tara. Du moins le Tara qui avait suscité des réactions pas toujours positives lors de sa présentation il y a quelques semaines. Habituez-vous donc à ce Tara new-look, plus conventionnel, aux formes plus affinées, présenté hier à l’hôtel Hilton. C’était en effet l’un des clous du gala organisé par le Comité local d’organisation du Championnat d’Afrique des nations (COCHAN). Gala qui a donc consacré, avec l’accord de la Confédération africaine de football, la mascotte officielle de la compétition, ainsi que le vidéogramme de l’hymne « We are champions » de l’artiste Jane Mary Ihims.

C’était en présence du président de la CAF, Ahmad, et de sa délégation. Ainsi que du ministre des Sports et de l’Education physique, également président du COCHAN, Narcisse Mouelle Kombi. Ce dernier a profité de l’occasion pour exalter la « sérénité et la fécondité des relations avec la CAF ». Tout comme « les efforts consentis par le président Paul Biya » pour abriter ce rendez-vous. Mais les curieux présents hier ont aussi eu la chance d’apercevoir une belle brochette d’anciennes gloires du football camerounais : Roger Milla, Joseph Antoine Bell, Pierre Wome Nlend ou encore Samuel Eto’o. Pendant près de deux heures, il a notamment été question de vanter les mérites des trois villes hôtes du CHAN : Yaoundé, Douala et Limbé. Ainsi que la diversité culturelle du Cameroun.

Les artistes invités ont d’ailleurs pu faire étalage du répertoire camerounais avec une mention spéciale pour les vieux de la vieille : Esso Essomba, Ekambi Brillant et surtout André Marie Talla qui a fait chanter toute la salle sur son titre « Yaoundé ». De quoi susciter l’envie de faire un tour du 4 au 25 avril prochain au pays des Lions indomptables. Et malgré les strass et les paillettes, il n’est certainement pas question d’oublier l’enjeu derrière tout ça : une organisation réussie du CHAN 2020. Et la signature, en début de soirée, de l’accord-cadre entre Ahmad, Seidou Mbombo Njoya, président de la Fecafoot, et Narcisse Mouelle Kombi est déjà un grand pas dans ce sens.