Patrick Ouyi : “Une contribution financière substantielle”

Source : Le Jour mardi 14 janvier 2020 01:16 326

CAMEROUN :: Patrick Ouyi : “Une contribution financière substantielle” :: CAMEROON

Le représentant de la marque Le Coq sportif parle des contours du contrat avec la Fécafoot.

Au-delà de ce contrat, que gagne la Fédération. Peut-on avoir une idée du montant que va verser Le Coq sportif à la Fécafoot ?
Dans les autres conférences de presse, je donne toujours la même réponse. Dans le contrat, il y a une clause de confidentialité réciproque. " e n’ai pas le droit de le dévoiler. " e ne le fais jamais. " e sais que vous cherchez l’information. Mais ce que je vais vous dire sur la question de ce que nous comptons faire, en plus du contrat, nous allons soutenir le championnat de football féminin en fournissant des équipements. Nous allons soutenir également le football jeune. ! l n’est écrit nulle part dans le contrat par exemple. La première année a permis à solutionner les urgences. C’est ce qu’on a fait. A partir de maintenant, on s’inscrit dans une dynamique classique. Le troisième point c’est l’idée de s’impliquer dans un projet qui vise le scolaire et le sportif. C’est un projet qui nous tient à cœur. Tous ces projets nous permettent de vous montrer que nous voulons nous impliquer au cœur du football camerounais pas seulement au niveau de l’équipe nationale.

Le précèdent équipementier, à savoir Puma, versait plus de 1 milliard à la Fécafoot. Est-ce que Le Coq sportif donnera plus ou moins ?
" Je suis quelqu’un d’honnête sur ce genre de discussion. ! l y avait un contrat qui existait et qui avait une valeur. Ce contrat a d’abord été rediscuté avec le partenaire qui était présent. A partir de ce moment-là, je ne sais pas ce qui s’est dit. Tout ce que je sais c’est qu’il n’y a pas eu un accord. La chance que j’ai eu c’est d’avoir rencontré le président. Le fait qu’il n’y ait pas eu renouvellement était une chance pour Le Coq sportif. Cela a généré une opportunité et on a trouvé un accord de bon principe. Nous ne sommes pas une marque qui profite des situations. " e le dis encore une fois, il n’y a pas la possibilité de donner des montants. ! ls sont fluctuants puisqu’il y a des bonus et d’autres choses motivantes pour le contrat. " e vous répète que l’engagement de Le Coq sportif ne se fait pas que sur l’engagement financier. " e ne suis pas sûr qu’on ait vraiment besoin de se focaliser là-dessus. ! l est évident qu’il y a une contribution financière substantielle à côté de la fourniture des équipements. C’est une évidence. Le Cameroun est le pays qui a révélé le football africain au monde. Vous êtes aujourd’hui un fleuron. " ’espère que les montants vont exploser avec les résultats. L’objectif d’un contrat comme celui-ci ce n’est pas qu’on soit au minima du contrat ; c’est le maximum qui est intéressant. Cela passe par les résultats à la Coupe d’Afrique des nations et à la Coupe du monde. On croise les doigts pour cela.

Pour ce qui est de la qualité des maillots, doit-on s’attendre à quelque chose de nouveau dans les prochains mois ?
Le « packatage » sera complet pour toutes les sélections nationales. " ’insiste sur une notion qui me semble ne prend pas. Tout ce que vous avez pu voir durant les six derniers mois tant sur le plan de la qualité que sur le plan de la quantité est dû au problème de délai de livraison. Le kit sera complet. Pour le style, on a utilisé avec un logo avec l’accord de la fédération le logo qui a existé en 1982 pour un maillot très unique. Nous au Coq sportif avons une touche plus élégant. C’est l’une de nos formes. Sur les filles on va travailler pour pouvoir innover. On a envie de se concentrer sur la Coupe d’Afrique des nations 2021 qui pourrait être anticipée. Vous avez entendu comme moi. On réfléchit d’ailleurs sur un nouveau design pour cette échéance.